Blog d'actualités Finsa France

Catégories
  • 2019
    • Septembre
    • Juillet
    • Juin
    • Mai
    • Avril
    • Mars
    • Février
    • Janvier
  • 2018
    • Décembre
    • Octobre
    • Septembre
    • Juillet
    • Juin
    • Mai
    • Avril
    • Mars
    • Février
    • Janvier
  • 2017
    • Décembre
    • Novembre
    • Octobre
    • Septembre
    • Juillet
    • Juin
    • Mai
    • Avril
    • Mars
    • Février
    • Janvier
  • 2016
    • Décembre
    • Novembre
    • Octobre
    • Septembre

Astral Bodies by Finsa, selon Enorme Studio et Vitamin-Arte

Les créateurs de Astral Bodies by Finsa nous dévoilent les clés du nouveau projet de Finsa que nous pourrons observer à la Milan Design Week 2019.
 
Affiche Astral Bodies by Finsa - Expo à la Milan Design week 2019
 
ASTRAL BODIES est la proposition de FINSA pour cette édition 2019 de la Milan Design Week. Pour lui donner vie, Finsa a fait appel à deux studios de design espagnols de référence dans leur domaine respectif : ENORME Studio et Vitamin-arte.

ENORME Studio : un nouvel élément débarque sur la terre sous forme de météorite.

Le point de départ était de concevoir la fibre de bois comme un élément nouveau. « Nous avons commencé à la voir comme un matériau qui pouvait générer des volumes et à rechercher des références dans notre imaginaire », explique Rocío Pina, fondatrice de ENORME Studio avec Carmelo Rodríguez et David Pérez. Des pierres, qui donnaient au Fibracolour un caractère de « pierre précieuse », ils sont passés aux météorites de Astral Bodies.

Pour Carmelo Rodríguez, la clé résidait dans ce qui différencie le Fibracolour de Finsa des autres matériaux : le fait qu’il soit identique dans toute sa composition et son cœur, auparavant masqué mais désormais rendu visible. C’est pour cette raison qu’ils ont choisi de « travailler l’aspect tridimensionnel comme une masse, comme si on partait d’un cube de Fibracolour et qu’en le sculptant, on obtenait une météorite ». Après la chute d’une météorite, la première chose que l’on a faite était de voir si elle contenait de nouveaux éléments chimiques ; celles de Astral Bodies en renfermaient effectivement, et c’était du Fibracolour.

C’est un travail que « nous apprécions beaucoup et tout ce que nous avons découvert était très intéressant », confesse Rocío Pina. Le processus créatif a débuté par un travail très manuel d’expérimentation formelle : chaque membre du studio s’est mis à fabriquer des météorites en sculptant avec du polyuréthane. Puis, avec l’équipe Décor de Finsa, ils ont sélectionné les 9 finalistes, qui « ont des qualités différentes vis-à-vis de leur forme, de la manière dont elles ont été créées et apparaissent ». À l’aide d’un programme de photogrammétrie, chacune des météorites a été reconstituée numériquement puis, grâce à des logiciels de modélisation 3D, les modèles finaux ont été obtenus. Après avoir défini l’échelle, les courbes de niveaux ont été générées, qui, extrudées, créent les volumes finaux. Les météorites ont été construites grâce à une machine de découpe CNC et une série d’anneaux empilés pour former le volume complet. À ce stade, la plus grande difficulté était peut-être de tenir des délais très serrés, bien que pour Carmelo Rodríguez, « parfois, les choses n’ont pas besoin de beaucoup de temps », dit-il audacieusement.

« Toutes les météorites peuvent être habitées », affirme Carmelo Rodríguez, car toutes les formes répondent à certaines fonctions et ont la possibilité de se transformer en quelque chose : une table, un banc… mais elles se trouvent à un niveau de conception qui laisse place à l’imagination. « Nous sommes curieux de voir comment fonctionne l’évocation », explique Rocío Pina, et comment les gens s’approprient d’une certaine manière les météorites. Chez ENORME Studio, ils ont baptisé chacune des météorites selon ce qu’elles leur évoquaient, et ils pensent que les visiteurs de Astral Bodies à Milan reproduiront cet exercice d’imagination. Carmelo Rodríguez espère également que, comme pour une météorite normale, les gens se demanderont « en quel matériau est-elle ? » et que la forme aidera à savoir en quoi elles sont faites.

« Lorsque vous les voyez physiquement, une part d’elles donne le sentiment qu’elles sont numériques, dans la manière dont se mélangent les couleurs, les chants… », souligne Rocía Pina, « et nous espérons que les gens réfléchiront à comment convergent le numérique et le physique ».

Vitamin-arte : transformer un champ de météorites en une expérience astrale.

La confluence du physique et du numérique est l’une des spécialités de Vitamin-arte, un studio spécialisé dans la création d’expériences immersives et interactives, grâce à une équipe de professionnels expérimentés provenant de différents domaines comme l’ingénierie, la programmation, la conception, l’architecture ou la création audiovisuelle. Nous n’en sommes pas à notre première collaboration, et ils ont à nouveau répondu à notre appel lorsque nous avons voulu mettre en avant cette touche numérique des météorites conçues par ENORME Studio. Pour Pablo Álvarez, CEO de Vitamin-arte, ce projet démontre une fois de plus l’intérêt constant de FINSA pour l’innovation.
L’équipe de Vitamin-arte a conçu et développé deux interventions différentes pour Astral Bodies, qui s’unissent pour créer une seule expérience. D’une part, une installation interactive qui réalise une projection sur Trevinca, la météorite la plus grande, qui doit son nom au sommet le plus élevé de Galice. Cette projection est liée à l’environnement qui l’entoure, de telle sorte que plus il y a de personnes, plus la projection réagit.

À cette projection vient s’ajouter une installation formée par 35 tubes de lumières pendus au plafond de l’ensemble de l’espace, qui reproduisent la chute des météorites, imitant le faisceau de lumière que ces corps célestes émettent lorsqu’ils traversent l’atmosphère, et qui se termine en une explosion de lumière qui se répand sur l’ensemble du plafond, pour évoquer son impact sur la terre.

En plus de mettre en évidence l’engagement de Finsa pour l’innovation, cette installation anime et donne vie à l’exposition, tout en contribuant à lui donner une unité, explique Pablo Álvarez. Astral Bodies ne se résume pas à 9 pièces indépendantes réparties dans l’espace, il s’agit d’un tout et d’une expérience complète pour le visiteur. C’est pour cette raison que le projet a été conçu en tenant compte de l’espace, des matériaux et de la disposition des éléments, dans un processus de travail que le CEO de Vitamin-arte qualifie de facile, grâce à la liberté et la confiance que Finsa leur a accordées pour mettre en place leurs idées.


ASTRAL BODIES
Superstudio Piu
Via Tortona, 27
Milano 20144


Du 9 au 14 avril, 10 h - 21 h.
Inscrivez-vous ici.

Source: Finsa France 2019-04-08